End of time II

Titre original : End of time II

Titre français : La fin du Temps

Numéro de l'épisode : Episode spécial 08

1ère diffusion UK : 1er janvier 2010

1ère diffusion FR : 1er janvier 2011

Ecrit par : Russell T. Davies

Réalisé par : Euros Lyn

Guest stars : Krystal Archer (Nerys), Freema Agyeman (Martha Smith-Jones), John Barrowman (Capitaine Jack Harkness), Claire Bloom (La mystérieuse femme), Lachele Carl (Trinity Wells), Noel Clarke (Mickey Smith), Camille Coduri (Jackie Tyler), Karl Collins (Shaun Temple), Bernard Cribbins (Wilfred Mott), Timothy Dalton (Lord Président), David Harewood (Joshua Naismith), Jessica Hynes (Verity Newman), Tracy Ifeachor (Abigail Naismith), Paul Kasey (Ood Sigma), Sinead Keenan (Addams), Jacqueline King (Sylvia Noble), Thomas Knight (Luke Smith), Lawry Lewin (Rossiter), Billie Piper (Rose Tyler), John Simm (Le Maître), Elisabeth Sladen (Sarah Jane Smith), Matt Smith (Le Docteur), Catherine Tate (Donna Noble), Russell Tovey (Alonso Frame) et June Whitfield (Minnie Hooper).

Résumé : Le Docteur et Wilfred doivent combattre le Maître et tenter de contrer ses plans, mais comme l'ont dit les Oods quelque chose de plus grand se prépare. Alors que les tambours tapent de plus en plus forts, des sacrifices doivent être faits et la prophétie mortelle a prévenu : "Il" frappera quatre fois.

Lire la critique de l'épisode : Ici

Wallpapers

Wallpaper End of time II Wallpaper End of time II Wallpaper End of time II Wallpaper End of time II Wallpaper End of time II

Résumé détaillé : L'épisode débute sur Gallifrey. La planète des Seigneurs du Temps est en ruine, le dôme de la capitale est ébréché et des soucoupes Dalek jonchent le sol. Nous sommes apparemment à la fin de la grande guerre du Temps à laquelle se réfère tout le temps le Docteur depuis le retour de la nouvelle série. Le Lord Président demande où se trouve le Docteur. Personne ne le sait mais ils savent qu'il possède "le Moment" et qu'il s'en servira pour enfermer les Daleks aussi bien que les Seigneurs du Temps dans une bulle. La voyante, une femme au visage recouvert de symboles, prédit la chute des Seigneur du temps et la fin de la guerre. Tout va brûler et se consumer. Une dame suggère qu'il est peut être temps que tout s'arrête car des millions de personnes meurent à chaque instant pour ressusciter et mourir à nouveau. Le Président la remercie d'avoir donné son opinion en la réduisant à néant avec son gant de résurrection. Il précise qu'il refuse de mourir. Une partie de la prophétie parle de deux survivants et il pense qu'il s'agit du Docteur et du Maître. Un autre mot revient également sans cesse : Terre.

Retour sur la planète Terre. Le Docteur est ligoté sur une chaise comme Hannibal Lecter. Wilfred est également attaché et le Maître communique avec tous les autres "lui" à travers le monde. Les codes des missiles lui sont envoyés et il a suffisamment de puissance pour faire de la Terre un navire de guerre. Il se moque du Docteur et Wilfred lui ordonne de le relâcher. Le Maître dit "Ton papa est encore en train de s'énerver" et Wilfred répond qu'il serait très fier de l'être. Alors que le Maître lui ordonne de se taire, son portable se met à sonner. Il comprend que quelque chose cloche car sur la planète tout le monde est censé être lui et il n'appellerait jamais Wilfred.

Il fouille ses poches et trouve son arme, qu'il balance, puis le téléphone. Il décroche et demande qui est au bout du fil. Il s'agit en fait de Donna, qui n'est pas affectée puisqu'elle est à moitié Seigneur du Temps. Le Maître retrace l'appel et plusieurs "lui" se précipitent dans la rue où se trouve Donna. Elle est encerclée et le choc commence à réveiller ses souvenirs de ses aventures avec le Docteur. Elle hurle, un souffle d'énergie émane de sa tête et elle s'écroule au sol, de même que ses assaillants. Wilfred a peur qu'elle ne soit morte mais le Docteur sourit. Le Maître lui arrache son bâillon pour l'entendre dire qu'il n'aurait jamais laissé sa meilleure amie sans défenses. Il ajoute à l'intention de Wilfred qu'elle va bien et qu'elle est seulement en train de dormir. Le Maître veut savoir où se trouve le Tardis mais en guise de réponse le Docteur lui dit qu'il est un génie et qu'il n'a pas besoin de gouverner l'univers, il peut se contenter de le voir. Le Maître semble s'adoucir et il veut savoir si ça arrêterait le bruit dans sa tête. Le Docteur se propose de l'aider. Le Maître se demande ce qu'il serait sans ce bruit et le Docteur se demande ce qu'il serait sans le Maître.

Wilfred ne sait pas à quel bruit il fait allusion et nous obtenons un flashback de l'enfance du Maître. Il a regardé dans le Vortex Temporel et a commencé à entendre les quatre battements qui ne l'ont plus jamais quitté.

Retour à Gallifrey où le Conseil discute également du bruit qu'entend le Maître. Alors que certains pensent qu'il ne s'agit que d'un signe de son aliénation mentale, le Président reconnaît vraiment de quoi il s'agit : le rythme cardiaque d'un Seigneur du Temps.

Retour sur Terre où le Maître réalise qu'il n'est plus seul à entendre ce bruit puisqu'il est maintenant tous les habitants de la planète. Il demande au Docteur de lui répéter ce qu'il lui a dit précédemment dans la décharge, que quelque chose revenait et annonçait la fin du Temps. Le Maître estime que comme le signal est amplifié par six milliards d'habitants, il doit pouvoir en trouver la source. Il réalise qu'il est la prophétie du Docteur et exige une nouvelle fois de savoir où est le Tardis sinon il tuera Wilfred. Mais le Docteur se rend compte que le garde qui vient d'entrer dans la pièce est plus grand que le Maître, ce qui ne devrait pas être possible puisqu'il est censé être lui. Le garde assomme le Maître et nous découvrons qu'il s'agit de Rossiter, le Vinvocci masculin. Addams, sa partenaire, arrive et tente de libérer le Docteur mais il est trop bien attaché et ils n'ont que peu de temps alors il faudra le faire rouler avec sa chaise. Secoué comme un prunier dans les escaliers, le Docteur affirme qu'il s'agit du pire sauvetage au monde. Le quatuor parvient à s'échapper grâce au téléporteur Vinvocci et atterit sur le vaisseau spatial de Rossiter et Addams. Wilfred est surpris par la vue tandis que le Docteur, enfin libéré, court au poste de pilotage et détruit les moteurs afin de ne pas être repéré par le Maître. Cependant, même s'ils sont à l'abri, ils sont bloqués en orbite.

Sur Terre, le Maître demande à ses "lui" d'écouter ce battement et d'essayer de dire d'où il vient. Sur Gallifrey, le Président dit que grâce au vortex du Temps ils ont réussi à implanter le signal dans l'esprit du Maître enfant. Cela leur donne un lien vers l'endroit où il se trouve actuellement : la Terre. Mais ils ont besoin de rendre ce contact physique. Piégés dans le verrou temporel, ils ne peuvent pas s'échapper mais ont le pouvoir d'envoyer une petite chose. Le Président jette un joyau dans l'image de la Terre affichée devant lui. Le Docteur voit que quelque chose traverse l'atmosphère mais ne peut rien faire. A proximité du manoir de Naismith, une des équipes du Maître découvre un dimant. Quand le Maître réalise qu'il s'agit d'une Etoile Blanche, il devient fou de joie.

A bord du vaisseau Vinvocci, Wilfred est à la recherche du Docteur quand la femme de l'église apparaît devant lui. Elle lui annonce que lors du combat final le Docteur devra prendre les armes ou tout sera perdu. Wilfred a son pistolet mais il n'est pas sûr qu'il acceptera de le prendre. Il demande à la femme qui elle est et tout ce qu'elle dit est "J'étais perdue si longtemps". Wilfred regarde son arme un instant et quand il relève les yeux la femme a disparu. Il retrouve enfin le Docteur, qui tente de réparer l'allumage du vaisseau. Wilfred lui dit qu'il a toujours rêvé d'une telle vue et remarque que l'aube se lève sur l'Angleterre. Sa femme est enterrée là bas et il se demande si les clones du Maître ont également pris possession des morts. Il parle ensuite de son service militaire en Palestine mais il s'arrête car il pense que le Docteur se fiche des histoires d'un vieil homme. Il lui avoue alors qu'il est plus vieux que lui puisqu'il a 906 ans.

Wilfred sort son arme et tente de la donner au Docteur mais il refuse calmement. Lorsqu'on lui demande pourquoi il ne l'a pas utilisé lui-même sur le Maître, Wilfred dit qu'il doit avoir eu trop peur. Par rapport à ce que Wilfred a dit plus tôt, le Docteur lui avoue qu'il serait fier s'il était son père. Wilfred essaie de le raisonner car il pense que c'est le Maître qui va le tuer alors il doit tuer le premier. Le Docteur répond simplement que c'est comme ça que le Maître a commencé. Le Docteur pense de toute façon qu'il n'est pas innocent car il a pris des vies, pire encore il a incité des gens à prendre leur vie eux-mêmes. "Parfois, je me dis qu'un Seigneur du Temps vit trop longtemps". Wilfred lui tend à nouveau le pistolet mais le Docteur refuse encore. Wilfred demande ce qui arriva à tout le monde si le Maître meurt et le Docteur lui répond qu'ils redeviendront humains. Wilfred lui dit alors de ne pas faire passer le Maître avant ces gens. Il est presque en larmes, suppliant le Docteur de sauver sa propre vie mais ce dernier refuse toujours le revolver.

La voix du Maître se fait entendre dans les haut-parleurs du vaisseau. Il annonce fièrement qu'une Etoile Blanche est tombée du ciel, un joyau qui existe uniquement sur Gallifrey. Le Docteur se rend alors compte de ce que cela signifie. Il prend l'arme de Wilfred et court au poste de pilotage.

Le Maître ordonne à ses hommes d'ouvrir le verrouillage nucléaire de la Porte et de régler les lignes à hautes tensions au maximum pour que le lien se transforme en chemin. Dans le vaisseau, le Docteur capte également le signal envoyé par le Maître pour les Seigneurs du Temps. Le Haut Conseil vote pour savoir si le peuple de Gallifrey doit ou non emprunter ce chemin.

Sur le vaisseau, le Docteur tente d'expliquer à Wilfred comment les Seigneurs du temps ont été enfermés dans le verrou temporel. Comme dans une bulle, rien ne peut en sortir ou y entrer, sauf quelque chose qui était déjà là, à savoir le signal dans la tête du Maître. Autrefois les Seigneurs du Temps ont été un grand peuple, mais la guerre sans fin les a changé. Il réussit à réparer le vaisseau et ordonne à Rossiter et Wilfred de prendre place aux commandes des lasers à astéroïdes et de détruire les missiles que le Maître va envoyer sur eux. Les deux hommes font du bon travail et le vaisseau parvient à se diriger vers la Grande-Bretagne, plus précisément sur le manoir Naismith. Le Docteur saute et s'écrase aux pieds du Maître.

Les Seigneurs du Temps ont voté et seulement deux personnes se sont prononcées contre le plan du Président. Elles sont mises à genoux et reçoivent l'ordre de se tenir comme les Anges Pleureurs. Le Président et ses conseillers ne tardent pas à apparaître sur Terre où le Maître les attend avec joie. Le Docteur tente de pointer son arme sur le Président mais il est encore sonné par sa chute et n'a pas assez de force.

Dans les airs, Wilfred demande à Addams de faire demi-tour pour aller aider le Docteur. La jeune femme s'exécute à contrecoeur.

Le Président salue le Docteur et le Maître, soulignant l'ironie de la situation puisque c'est grâce à leur enfant le plus infâme qu'ils ont pu revenir. Le Maître dévoile alors son plan, après s'être transplanté dans chaque humain, il veut faire de même avec les Seigneurs du Temps. Mais le Président se sert de son gant et tous les habitants de la Terre reprennent leur apparence. Dépité, le Maître lui rappelle que c'est grâce à lui s'ils sont ici et qu'il mérite d'être épargné. Le Président l'ignore et déclare que l'approche commence. Le Docteur rappelle au Maître que la prophétie disait que quelque chose revenait, pas quelqu'un. Gallifrey apparaît dans le ciel, bien trop proche de la Terre et la population panique. Alors que tout le monde court à l'extérieur, Wilfred arrive dans la maison et voit un technicien pris au piège dans la salle de contrôle de l'alimentation électrique. Il le libère et se retrouve enfermé à sa place alors que le Docteur l'avertit de ne pas faire ça. Le Maître pense que le retour des Seigneurs du Temps est un événement merveilleux mais le Docteur tente de lui expliquer qui ils sont devenus. A la fin de la Guerre du Temps, de nouvelles horreurs ont été créés, pire encore que les Daleks, et c'est l'Enfer en personne qui descend sur Terre. L'Ultime Sanction va être lancée et détruira l'univers entier. C'est pourquoi le Docteur a été contraint de les arrêter. Cependant, le Maître demande à être emmené avec le Président. Ce dernier le regarde avec mépris et lui répond qu'il est infecté, même si c'est de leur propre fait. Il s'apprête à détruire le Maître quand le Docteur s'interpose avec l'arme de Wilfred et vise le Président, qui lui suggère de bien choisir son ennemi. Le Docteur se tourne alors vers le Maître, qui se rend compte que le lien vers Gallifrey est dans sa tête et que s'il meurt la connexion sera rompue. Il regarde le Docteur et le traite de lâche car il sait qu'il ne fera jamais ça. Le Docteur se tourne à nouveau vers le Président, qui se moque de lui car le dernier acte de sa vie sera un meurtre, le seul mystère est de savoir celui de qui. Derrière le Président, l'une des deux personnes qui a voté non baisse les mains, c'est la femme qui était en contact avec Wilfred. Le Docteur la reconnaît tout de suite. Elle ne parle pas mais ses yeux fixent quelque chose. Le Docteur se retourne vers le Maître et lui demande de se pousser. Il tire sur l'amplificateur derrière lui.

Le lien est rompu et les Seigneurs du Temps commencent à disparaître, mais le Président est déterminé à tuer le Docteur. Il lève son gant et s'apprête à agir quand le Maître se relève et ordonne au Docteur de se pousser. Il envoie toute son énergie sur le Président, concentrant toute sa haine sur l'homme responsable du bruit dans sa tête depuis tout ce temps. Ils sont enfermés dans le Vide, tout comme Gallifrey.

La lutte est finie, la bataille gagnée et le Docteur est toujours en vie. Les habitants de la Terre se réjouissent et le Docteur ne peut pas croire qu'il a survécu.

Toc, toc, toc, toc
Toc, toc, toc, toc
Toc, toc, toc, toc
Toc, toc, toc, toc


Wilfred, toujours enfermé, frappe à la vitre. Le Docteur réalise alors ce qui se passe. Wilfred lui demande si il peut le faire sortir mais le Docteur lui explique que le Maitre a laissé le verrou nucléaire actif et que c'est en surcharge. Toutes les radiations sont ventilées à l'intérieur. Le verre Vinvocci les contiendra quand elles se libéreront mais toute personne enfermée à l'intérieur mourra et le Docteur ne peut pas utiliser son tournevis sonique. La seule façon de laisser sortir Wilfred est de rentrer dans l'autre cabine et de s'y retrouver enfermé. Wilfred réalise ce que cela signifie et dit au Docteur de partir. C'est un vieil homme et le Docteur a tellement plus à faire. Le Docteur se met en colère et parle de ce qu'il pourrait encore faire pour ce monde. Bien que considérant cette situation injuste, il libère Wilfred. La cabine devient rouge et le Docteur se tort de douleur avant de s'effondrer.

La surcharge se termine et le Docteur bouge. Il a tout absorbé. Wilfred pense qu'il va bien, il remarque même que ses éraflures ont disparu. Mais cela signifie exactement le contraire, sa régénération a commencé. Wilfred l'étreint.

A Cheswick, Donna est encore endormie. Shaun et sa mère l'ont trouvé et l'ont ramené à l'intérieur. Alors que le bruit du Tardis se fait entendre, Donna se réveille sans aucun souvenir de ce qui s'est passé. Dehors, Wilfred quitte le Tardis et Mme Noble sort les accueillir. Avant de partir, le Docteur dit à Wilfred que ce n'est pas un adieu, ils se reverront encore une fois.

Quelque part, des coups de feu sont échangés et Martha Jones court pour rattraper son partenaire qui n'est autre que Mickey Smith. Non seulement ils sont devenus chasseurs d'aliens à leur compte mais en plus ils sont mariés. Ils essayent d'attraper un Sontarien qui s'apprête à tirer sur eux. Il lève son arme mais le Docteur l'assomme avec un marteau. Martha et Mickey l'aperçoivent et le regardent s'éloigner.

Sur Bannerman Road, Luke Smith ne regarde pas où il va et le Docteur le sauve avant qu'il ne se fasse heurter par une voiture. Luke le reconnaît et appelle sa mère, Sarah Jane. Elle le voit au moment où il pénètre dans son Tardis et il lui fait un signe de la main pour lui dire au revoir.

Dans un bar interstellaire rempli d'aliens, le capitaine Jack Harkness noie son chagrin dans l'alcool quand le barman lui remet une note écrite par le Docteur. Le mot dit simplement "Son nom est Alonso". Le Docteur lui montre l'homme assis à ses côtés, Alonso Frame. Jack commence à le draguer et le Docteur s'en va.

Verity Newman dédicace des exemplaires de son livre, basé sur le journal appartenant à son arrière grand-mère, Joan Redfern. Elle y racontait comment elle était tombée amoureuse de John Smith, un visiteur d'un autre monde. Un homme lui demande de signer son exemplaire en écrivant juste Le Docteur. Elle remarque que c'est marrant car c'est le nom que Smith a utilisé. Elle lève les yeux et se rend compte de qui il s'agit. Le Docteur lui demande si finalement Joan a été heureuse et elle lui affirme que oui. Elle lui pose la même question et il sourit, prend son livre et s'éloigne.

Donna Temple-Noble sort de l'église, tout juste mariée à Shaun. Tout le monde est heureux et Mme Noble remarque le Docteur. Elle et Wilfred vont à sa rencontre, ravis qu'il ait l'air d'aller bien. Wilfred lui explique que les Naismith ont été arrêtés puis il lui demande qui était cette femme. Le Docteur dit qu'il ne peut pas rester, il s'est juste arrêté pour déposer un cadeau à l'heureux couple. Il n'a jamais d'argent alors il est retourné dans le temps et a emprunté un billet à un homme très gentil, M. Jeffrey Noble, le père de Donna. Avec le billet il a acheté un ticket de loterie (vraisemblablement gagnant). Wilfred le salue et le Docteur s'en va.

A la cité Powell, Rose et Jackie Tyler marchent dans la neige vers leur appartement. Quand elles se séparent, Rose entend gémir un homme dans l'ombre. Elle pense qu'il a trop bu, surtout quand il lui demande la date du jour. Elle lui répond le premier janvier 2005 et le Docteur lui dit qu'il parie qu'elle va passer une bonne année. Elle sourit et s'éloigne.

Le Docteur s'effondre dans la neige et voit Ood Sigma apparaître. Il lui dit que la chanson de l'univers va l'accompagner. Il retourne péniblement au Tardis et son cycle de régénération commence alors que ses derniers mots sont : "Je ne veux pas partir". L'énergie qui sort de son corps est si grande qu'elle endommage le Tardis. Le nouveau Docteur apparaît : plus jeune, les cheveux plus longs. Il prend rapidement connaissance de son nouveau corps et en oublie presque que le Tardis est en train de s'écraser. Il se dirige vers la console de contrôle et hurle "Geronimo".

Menu Doctor Who